un corps est né, on lui a donné le nom de Jérôme Poloczek, le corps change mais le nom reste le même, il a rédigé cette phrase dans un train, elle aurait pu dire qu’il respire et salive et est un animal, comme toi qui a un nom, mais un corps qui n’est jamais le même

| popovchka@gmail.com
| expositions & publications
| represented by GNF Gallery
| statement (EN)

autubiographie

performance, 2017

JPEG - 734.6 ko